Nous avons eu l’opportunité de faire un partenariat pour l’organisation du Devcom à la bourse de BXL.

Les étudiants de première ont donc aidé à l’organisation.

Ils ont été supers… voici une photo (les autres sur la page Facebook). Bravo !!!

Intéressante cette ressource

innovation

innovation

Les sociétés de 10 salariés ou plus qui innovent gagnent des parts de marché par rapport aux sociétés comparables qui n’innovent pas. L’écart est d’autant plus important que les sociétés combinent des innovations de produit, de procédé d’élaboration, d’organisation ou de marketing. Dans les services liés aux nouvelles technologies et dans l’industrie, les performances des sociétés qui innovent en produit ou procédé s’améliorent davantage que celles des sociétés qui n’innovent qu’en organisation ou marketing. Comparativement, les sociétés de services d’accueil ou d’appui profitent plutôt des innovations d’organisation ou de marketing. Les sociétés de services de conseil profitent peu des innovations, en termes de gains de parts de marché ou de valeur ajoutée.”

suite => http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?id=2621&reg_id=0

Billet sympa trouvé sur Adwords ….

Comment créer des campagnes sur Adwords ?

I – Je prépare la création de ma campagne


Je commence ma liste de mots clés :

J’ouvre un nouveau document sous Word ou sur le Bloc-notes, et je commence à faire une petite liste des mots clés qui me semble être ciblés par rapport à la page pour laquelle je veux faire de la publicité… C’est juste une toute première liste, de quelques mots clés, pour partir sur des idées de départ, c’est tout, je ne fais que noter les mots clés auxquels je pense.

J’utilise l’outil de suggestion de mots clés :

J’utilise ensuite une première fois l’outil de suggestion de mots clés, pour trouver des idées de mots clés supplémentaires, mais je ne vais pas encore importer ces mots clés dans ma campagne. Je veux simplement, à cette étape, trouver les mots clés principaux qui formeront par la suite des grands groupes. En clair, je trouves des « niches»  de mots clés qui correspondent à la page pour laquelle je veux faire de la publicité, c’est tout. J’utilise bien sûr l’outil de suggestion de mots clés Google :

https://adwords.google.fr/select/KeywordToolExternal

Puis j’essaie de trouver le plus de « niches»  possibles… Attention, j’insiste, mais je ne récupère pas encore les mots clés pour les importer dans mes campagnes de publicité, je ne fais que trouver des idées de « groupes»  de mots… Que je vais noter dans mon fichier (Bloc-notes ou Word). L’idée est de trouver des mots clés généralistes (niches), prenons un exemple :

gagner de l’argent

Si la page pour laquelle je veux faire de la publicité cible les personnes qui veulent gagner de l’argent, je ne vais pas travailler uniquement sur une série de mot clé avec « gagner de l’argent» … Mais je vais essayer de trouver d’autres niches voisines qui peuvent également correspondre, et cibler des personnes qui peuvent être intéressées par ce que je propose sur ma page web, comme par exemple : arrondir ses fins de moisgagner plusdevenir richetravail à domicile, …

Ces 4 mots clés sont un bon exemple : ils correspondent plus ou moins à gagner de l’argent, indirectement, je vais donc les noter. Et je continue, pour en trouver beaucoup d’autres !

Mon but, à cette étape, est simplement d’avoir noté dans mon fichier Word ou Bloc-notes (qui ne me sert que de brouillon) des mots clés assez généralistes, des mots qui donneront ensuite naissance à des grands groupes de mots clés dérivés. Plus tard dans le processus, je vais créer une campagne pour chacune des séries de mots clés que j’ai trouvé ! Il faut donc simplement, dans cette étape, trouver des idées de « groupes de mots clés» …

Une fois que j’ai noté plusieurs mots clés, et que je ne trouve plus d’idées (ni avec le générateur de mots clés, ni par moi-même), j’arrête et je passe à la suite. Mais J’ai maintenant les directions principales dans lesquelles je vais m’orienter un peu plus tard dans la méthode !

Je note sur ma page de destination les mots principaux des « grands groupes»

Attention, je préfère en parler tout de suite (au moins c’est un sujet que l’on n’aura pas besoin d’aborder un peu plus loin), il ne s’agit pas ici d’essayer de « berner»  Google. Il ne s’agit pas d’optimiser sa page de destination pour pouvoir faire de la publicité sur des mots clés qui n’ont rien à voir avec le contenu de ma page… Sinon, de toutes façons, le résultat sera assez médiocre, puisque mes prospects ne seront pas bien ciblés… Le but, c’est de faire en sorte que les mots clés qui ont un rapport avec ma page (ou les emails que je vais envoyer à mes prospects) bénéficient d’une bonne optimisation, pour cibler au mieux les visiteurs qui m’intéressent vraiment.

Donc, dans cette étape, je vais tout simplement prendre les mots clés principaux que j’ai noté, qui sont, pour notre exemple : gagner de l’argent, arrondir ses fins de mois, gagner plus, devenir riche, et autres. Je vais donc rédiger quelques phrases sur ma page de destination (celle pour laquelle je souhaite faire de la publicité) de manière à noter au moins une fois chacun de ces mots clés « principaux» . Ce n’est pas toujours évident, mais il faut le faire, c’est un détail qui a son importance. Google Adwords ne classe pas seulement les annonces par un système d’enchères, c’est bien plus compliqué que ça… Par exemple, il va regarder ce qui est écrit sur la page de destination, et si les mots pour lesquels on paie se trouvent sur cette page, il va mieux nous positionner par rapport à nos concurrents, pour le même prix. Il ne s’agit pas non plus de faire une liste de mots clés qui n’a aucun sens, il faut rédiger quelques phrases (en bas de page si nécessaire) qui ont un sens, avec nos mot clés principaux, tout simplement.

Par exemple :

L’inscription gratuite et sans engagement sur notre site vous permet de recevoir les cadeaux mentionnés, mais également des conseils pour gagner de l’argent, afin d’arrondir ses fins de mois difficiles. Nous allons vous apprendre à gagner plus, mais nous ne pouvons pas vous promettre de devenir riche.

Bon, c’est un exemple que je viens de rédiger en 5 secondes, on peut faire bien mieux que ça, mais l’idée est là.

Comme notre position dans Google Adwords dépend, en partie (il y a de nombreux autres paramètres), du contenu de notre page de destination, le fait d’avoir mes mots clés principaux sur ma page va m’aider à obtenir une bonne position pour un CPC moins élevé.

Ensuite,  trouver un maximum de mots clés dans chaque niche :

II – La pêche aux mots clés !


Maintenant, je vais partir à la pêche aux mots clés, pour obtenir un maximum de mots clés dans chacune des « niches»  dans lesquelles j’ai décidé de m’orienter. Ici, la méthode à appliquer est très différente si l’on utilise le logiciel GKM ou si l’on ne l’utilise pas… Mais dans les 2 cas, le résultat doit être le suivant :

- Je dois obtenir un maximum de mots clés dérivés pour chaque niche. Par exemple, pourgagner de l’argent, je vais utiliser le générateur de mots clés et trouver le maximum de mots clés possible qui correspondent directement à gagner argent. Je vais ainsi trouver de nombreux mots clés, comme par exemple :

gagner argent web, gagner argent publicité, gagner beaucoup argent, gagner argent internet, gagner argent webmaster, … Il y en a bien d’autres ! Je dois tous les récupérer, car tous ces mots clés sont recherchés par les utilisateurs du moteur de recherche Google.

Même si certains mots clés sont très peu recherchés, il faut les récupèrer quand-même : avec des centaines de mots clés « peu recherchés» , et donc « peu chers» , on peut se bâtir une campagne très rentable qui écoule énormément de publicité chaque jour.

Le but du jeu est de récupérer un maximum de mots clés pour cette niche : des centaines, si cela est possible !

Je vais ensuite aller créer ma campagne, pour la niche « gagner de l’argent» , et je recommencerais à partir de cette étape n°2 pour les autres niches, une fois que ma campagne sera crée.

III – Je crée une campagne pour chacun de mes mots clés principaux


Reprenons notre exemple : gagner de l’argent

Je crée la campagne qui va contenir toutes les annonces des mots clés dérivés de gagner de l’argent.

J’insère le mot clé dans le nom de ma campagne, c’est plus simple pour m’y retrouver ensuite; par exemple : Nomdusite – gagner argent.

Puis, je rédige une annonce « type»  pour gagner de l’argent, mais sans le titre, car le titre de chacune des annonces sera le mot clé.

Par exemple :

Titre à remplacer par le mot clé
Formation à distance pour gagner
de l’argent, inscription gratuite ici
http://www.nom-de-domaine.com

Cette annonce « type»  n’est pas terrible, mais il s’agit d’un exemple pour vous montrer que le mot clé principal « gagner de l’argent»  est présent au moins une fois dans les 2 lignes de l’annonce. Je vais utiliser ce modèle annonce autant de fois que j’ai de mots clés dans ma liste « gagner argent» , seul le titre sera remplacé à chaque fois par le mot clé.

J’ai mon « annonce type»  pour cette campagne, qui sera consacrée uniquement aux mots clés qui ont un rapport direct avec gagner de l’argentje peux donc maintenant créer tous mes groupes d’annonces !

Ce qui est intéressant maintenant, c’est que tout le travail que j’ai fourni pour trouver des mots clés dérivés de « gagner argent»  va m’être utile : je vais créer une annonce pour chacun de mes mots clés, et le titre de chacune de mes annonces sera le mot clé qui l’accompagne !

Exemple de la première annonce :

Gagner de l’Argent
Formation à distance pour gagner
de l’argent, inscription gratuite ici
http://www.nom-de-domaine.com

Mots clés :

gagner argent
« gagner argent»
[gagner argent]

Exemple de la deuxième annonce :

Gagner argent sur le web
Formation à distance pour gagner
de l’argent, inscription gratuite ici
http://www.nom-de-domaine.com

Mots clés :

gagner argent web
« gagner argent web»
[gagner argent web]

Et ainsi de suite pour chacun des mots clés : on crée une annonce, dont le titre de l’annonce est le mot clé. En remplaçant à chaque fois le titre de l’annonce par le mot clé, on a beaucoup plus de chances de mieux se positionner dans les résultats de recherche.

Vous devez certainement vous demander pourquoi est-ce que je saisi mon mot clé 3 fois, une fois normalement, une fois entre « guillemets» , et une fois entre [crochets]… Sur ce sujet aussi, il y a de nombreuses théories : certains disent qu’il faut les mettre, et d’autres qu’il faut éviter… Moi, je me suis fait mon idée personnelle, et la voici :

- Parfois, [mot clé] va cartonner (énormément de clics, bon taux de conversions, CPC faible) hors que « mot clé» ne va rien donner… Et parfois, « mot clé» va cartonner alors que mot clé (tout simple) va me donner des résultats très moyens… J’ai tout essayé, inversé et retourné le problème dans tous les sens, stoppé « mot clé» lorsqu’il cartonne pour ne laisser que mot clé, qui devrait normalement décoller, mais non… Il ne décolle pas, même au bout de 2 semaines… Donc, j’ai arrêté de rechercher une explication possible à cela, je préfère mettre les 3, c’est plus efficace, et ça marche très bien comme ça.

Une fois que j’ai crée tous les groupes d’annonces de ma campagne, je passe à la campagne suivante… Dans notre exemple, je devrais passer à la niche « Arrondir fins de mois» , et recommencer : créer une campagne Nom du site – Arrondir FDM, et créer une annonce « type»  avec « Arrondir ses fins de mois»  dans le texte de l’annonce, puis créer une annonce par mot clé que j’ai trouvé pour cette niche, en remplaçant à chaque fois le titre de mon annonce type par le mot clé, et en saisissant le mot clé « normal» , puis entre guillemets, et entre crochets à chaque fois.

Créer autant de campagnes, d’annonces, puis modifier le titre de l’annonce « type»  à chaque fois, intégrer les 3 mots clés pour chaque annonce, … C’est un travail titanesque, ça peut prendre des semaines au rythme de 8 heures par jour ! C’est pour cette raison que je parle souvent du logiciel GKM : il fait tout ça à ma place. Il importe les mots clés à partir du générateur Google, il créer toutes mes annonces à partir de mon « annonce type»  et remplace chaque titre d’annonce par le mot clé, il saisi les 3 mots clés tout seul… Même si j’ai plusieurs campagnes de 1500 mots clés chacune, il va faire tout ça en quelques minutes. Et intégrer toutes les campagnes dans Google Adwords à ma place, en quelques heures. En gros, je fais en 24 heures avec GKM ce que je ferais en plusieurs semaines (à temps plein) si je n’avais pas ce logiciel.

Donc, je pense que vous comprenez pourquoi est-ce que j’en parle aussi souvent.

Il nous reste un point essentiel à aborder, et vous devez vous demander pourquoi est-ce que je n’en ai pas encore parlé : le CPC, c’est à dire le prix que vous être prêt à payer pour chaque clic sur vos annonces !

Quel CPC choisir pour commencer ?

Voici un sujet pour lequel vous trouverez plusieurs méthodes intéressantes dont celle qui consiste à commencer avec un CPC élevé pour que les annonces soient validées plus rapidement, et génèrent beaucoup de clics, ce qui aura tendance à faire descendre le CPC au fil du temps…

Cette méthode pour choisir son CPC n’est pas du tout en accord avec la méthode que je présente ici : on est allé chercher des tonnes de mots clés pour justement trouver ceux qui vont nous donner beaucoup de clics pour le CPC le plus faible possible… Il ne sera donc pas utile de commencer avec un CPC très élevé, au contraire. De plus, avec des centaines d’annonces, si on commence avec un CPC élevé, il faut disposer d’un énorme budget.

Par déduction, vous l’aurez compris, il faut commencer avec un CPC peu élevé. Quand je dis « peu élevé» , tout est relatif; des mots clés qui ont un rapport avec gagner de l’argent, augmenter ses revenus, etc… Sont habituellement très chers, il ne faut pas commencer avec un CPC inférieur à 0.05€.

C’est très peu élevé, n’est-ce pas ? Et pourtant, ça fonctionne. Il est évident que des mots clés comme gagner argent ne vont pas faire un seul clic, à ce prix là. Mais, sur la masse d’annonces que j’ai crée et donc le nombre très important de mots clés dont je dispose, dans toutes mes campagnes, il y a forcément des annonces qui vont enregistrer des clics, même à ce prix là. C’est tout le but de la méthode !

En fait, l’idéal est de commencer avec le CPC que l’on a défini dans notre plan d’action.

Par contre, il est clair que de commencer avec un CPC peu élevé nous impose quelques inconvénients : les campagnes ne vont pas démarrer tout de suite, il y a un temps de validation, d’ailleurs ça se fait progressivement. Il n’y aura peut-être aucun clic au cours des 24 premières heures (voir 48 heures parfois), et peu à peu, on va commencer à avoir des clics, de plus en plus. Il faut au moins compter 2 semaines pour que nos campagnes écoulent chaque jour des clics, et nous donnent des résultats « normaux»  que l’on aura presque tout le temps ensuite…

Donc, avant de retoucher ses campagnes et d’optimiser le CPC de chaque mot clé, il faut bien attendre 2 semaines.

la suite sur le billet original : http://www.business-sur-internet.net/conseils-google-adwords/241-creer-une-campagne-google-adwords.html

Twitter is a wildly popular microblogging service.  It involves writing Tweets, which are short updates of a maximum of 140 characters that tell your followers what you are up to.   Although your Tweets are technically supposed to answer the question, “What are you doing?” Twitter has moved far beyond that.  Tweets are used to share stories, link to photos, promote content, break news, and a whole lot more.  Twitter has also become an incredibly important tool for social media marketing professionals.  Here are 12 ways in which Twitter can be used in your social media marketing campaign.

1. Sharing Links to Items of Interest

2. Building Your Network

3. Build Relationships within Your Current Network

4. Re-Distributing Content from Your Blog or Website

5. Get Involved in Live Tweeting Events

6. Pitching Stories to Journalists on Twitter

7. Communicating with Your Team

8. Brand Monitoring

9. Acquire More Votes on Social Media Websites

10. Hiring People

11. Build Your Personal Brand

12. Streamline Electronic Communications

http://thuff007.wordpress.com/2009/08/31/12-ways-to-do-social-media-marketing-with-twitter/

So without further ado – let me share a few of the techniques that I use to ’seed’ content:

1. Tweet it

I find that one of the most effective ways to get a link to a new blog post ‘out there’ is simply to tweet it.

2. Facebook Status Updates (and other social media)

This is of course similar to Tweeting a link. I’ve not had as much success with Facebook as a promotional tool for my blogs but know of a few bloggers in different niches who find it to be more effective. Whether it sends loads of traffic or not it can be helpful in an overall strategy.

3. Pitch it to another Blogger

Is the post you’re promoting relevant to the audience of another blog?

Check out these suggestions on how to pitch other bloggers for some more tips on how to do this effectively.

4. Pitch it to another Twitter User

This is similar to pitching another blogger but can have a great impact as well. In fact I recently had a link from a blogger who both posted on his blog and tweeted the link and the Tweet converted much better for me in terms of traffic.

The key once again is to make sure that the link is relevant to the Tweeter and the type of thing that you’ve seen them sharing on twitter with others.

5. Share a Link in a ‘Signature’

6. Bookmark it

This is one that I don’t tend to do myself these days but I know many bloggers who do so I’ll include it. It entails submitting your post to a site like Digg, StumbleUpon, Reddit, Delicious etc.

7. Guest Posts

Another method that I’ve seen a number of bloggers using with real effect lately is to link to your important blog post in a guest post on someone else’s blog.

8. Give readers an easy way to share it

9. Newsletters

This is a way that I often ‘tip’ posts that are doing OK over the edge into a viral traffic event.

2 Final Words of Advice

Let me finish with two words that I think are key to much of the above – persistence and relationships.

1. Persistence – There’s a real need for persistence in seeding content. Much of what I’ve described above are things that I’ve been doing for years and they’ve only become more effective the longer that I’ve done them.

My experience of finding readers is that it is all about momentum. In the early days to find just a handful of readers can be a real challenge – the above methods may not bring thousands of people through the door – however the 10 than they do bring in on your first day could lead to 100 next month which could lead to the thousands in the coming year.

You may get lucky and your seed may grow into something big in the early days of your blog – but even small results can grow slowly into big things over time. Each reader that you bring into your loyal readership is important because they have a network of their own that they could help spread word of your blog to.

2. Relationships – The other key to much of the above is to be as relational as possible. Much of the above relies upon people sharing your posts with others once you alert them to the existence of your posts. So put aside regular time to grow your network, to build a presence on sites like Twitter, to build trust and influence on other sites outside of your blog – this networking can pay off in a big way over the long term. Just do keep these other social networking sites in perspective – they’re not the main game themselves butshould be used to build up your home base.

http://www.problogger.net/archives/2009/09/03/9-things-to-do-to-make-sure-your-next-blog-post-is-read-by-more-than-your-mom/

pour ceux qui en sont encore à se demander à quoi sert un blog ….

“C’est un sujet assez récurrent : le blog d’entreprise. La majorité des gens fait l’apologie du blog d’entreprise en terme de notoriété. Non, je ne prendrai pas le contre-pied, mais j’ai un avis un peu plus contrasté sur l’apport réel d’un blog d’entreprise.

J’écris cet article à la suite d’une lecture instructive sur entrepriseglobale qui a publié un billet d’une statistique sans faille : Les PME qui bloguent augmentent de 55% le trafic de leur site internet. Waouuuu, excellent non ?

blog

blog

la suite :

http://www.keeg.fr/2009/08/27/lutilite-dun-blog-dentreprise-155-de-trafic/

Last week, I stumbled across Peter Kim’s blog post titled, “A List of Social Media Marketing Examples”. Let me just add that this title should be revised to, “AMASSIVE list of Social Media Marketing Examples”, because Peter has collected over 200 companies who are using social media, and provided links to the specific efforts. I truly appreciate his efforts, and have bookmarked it, printed it, and am thinking about tattooing it so that I can always have it on hand for reference.”

La suite ….

http://www.ignitesocialmedia.com/26-social-media-marketing-examples-in-detail/


ChatClick here to chat!+